La Main Sage

Forum de la guilde La Main Sage (Dofus, serveur Djaul)
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Léonid--] Une vie ? non...la potentialité d'un vie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kikill
Bras droit
Bras droit
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 53
Date d'inscription : 21/05/2006

Personnage
Nom: Leonid
Classe: Iop
Niveau:
180/200  (180/200)

MessageSujet: [Léonid--] Une vie ? non...la potentialité d'un vie...   Mar 31 Oct 2006 - 20:58

Quand il m’a dit :
» Viens ici Leonid »
J’aie compris que ce n’était pas encore une fois pour répéter un de ces exercices dont souvent je ne comprenais pas le but.
Nous partions et je serais seul à revenir. Depuis des mois il ne voulais pas parler de ce mal qui le rongeait, de ces quintes de toux qui le pliaient en deux.
Il disait toujours « vas, ce n’est rien. Seuls comptent ta vitesse et ton style ».
Et nous continuions les exercices d’escrime.
Mais je dois tout vous dire…
J’aie rencontré Loubianov il y a cinq ans.
Je n’étais alors qu’un de ces gamins qui vont nus pieds dans Astrub.
Plusieurs fois nous nous étions battus avec ce grand écaflip au grand sourire. De grandes bagarres pour de rire qui se finissaient toujours par une distribution qui nous rendraient moins voleurs pendant deux ou trois jours.
Mais, il y a cinq ans il m’a pris par le bras m’a amené chez lui et ma dit en me regardant dans le fond des yeux :
« Écoute moi bien Leonid .Tu dois avoir 14 ou 15 ans, il te faut choisir une vie .Je t’offre un choix. Tu as le corps pour devenir un fier guerrier. Quand est il de ton esprit ? »
Je ne savais que répondre, aucun adulte ne m’avait jamais parlé ainsi.
« En lieu et place de ta liberté de la rue, je te propose une vie d’effort afin de devenir quelqu’un qui puisse le jour venu, être utile à quelque chose ou à quelqu’un. »
Si j’ai dis oui, je pense que sur le moment, la promesse de trois repas chauds par jour y fut pour beaucoup ; mais très vite j’appris à mériter chacun de ces repas.

Loubianov était un maître tel que j’en souhaite à tous les disciples du monde.

Ma première épée je n’y aie pas eu droit avant plusieurs mois, mois mis à profit pour muscler un corps rendu filiforme par les privations. Mes amis me regardaient avec envie et je comprenais de moins en moins leurs rires et leur insouciance. Les mots de Loubianov pénétrant profondément dans mon jeune cerveau pour y laisser l’empreinte de la sagesse ; faute d’une réelle sagesse.
Lui seul semblait être dénué de pragmatisme ce qui lui permettait de réellement vivre selon ses préceptes sans jamais beaucoup se poser de questions.
Je n’ai gardé que les plus fondamentaux : ceux qui font d’une vie qu’on peut la regarder sans rougir.
Et de lui je n’ai gardé qu’une chose : le fourreau de sa kwaklame, il sera le réceptacle de toutes les armes que j’userai dans ma quête de la paix.


Dernière édition par kikill le Mar 23 Fév 2010 - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kikill
Bras droit
Bras droit
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 53
Date d'inscription : 21/05/2006

Personnage
Nom: Leonid
Classe: Iop
Niveau:
180/200  (180/200)

MessageSujet: Le début de la fin   Lun 20 Oct 2008 - 22:40

Propos entendus dans les environs de la taverne
« ALAKARTE » de Bonta, deux ivrognes évacuent un trop plein et discutent.


L’éca manchot commence ainsi : « Léonid ?Si je le connais ? Par Ecaflip j’ai même connu son père un fier iop jusqu'à son accident. »


Le xelor continuant d’uriner contre le mur rétorque :


« Je croyais qu’il était orphelin ? »


« Velpeau ! Allons, orphelin ca veut pas dire que tu sors d’un chou .Donc oui j’ai connu son père un fier iop … ».


« Ca va tu l’as déjà dit. »


« Ouais ben juste avant cette histoire de Dofus et ben fallait quand même être costaud pour se taper les bestiaux de la plaine de Cania…et ben le vieux Val d’Imir il s’en bouffait une douzaine au petit déj’ des kanigrous et sans boire en plus. »


« Sans boire ? Beurk Double-face commence pas avec tes histoires dégoutantes. »


« Ouais et même que c’est là qu’il a rencontré la mère du p’tit ; une osamodas, une reine du fouet je te dis pas que les kanigrousadoraient ça mais le Val d’Imir on aurait dis qu’il avait rajeuni de vingt ans après cette rencontre .Même que le cours de la peau de kanis a baissé rapidos tellement il s’en donnait. »


Le xelor se secoue vigoureusement et commence à se reculotter en marmonnant :


« Les kanis ça doit être un truc de famille … »


L’éca continue.


« Ca jasait dur dans les tavernes. Le vieux Val d’Imir allait sur ses 60 balais à l’époque on pensait que y’avait que la baston qui le branchait mais non l’est devenu un vrai romantique. Et vas y que je t’apporte des bouquets de fleurs et des manteaux en serpentins ; il s’est ruiné le pauv’ vieux dès qu’il a vu que la belle avait attrapé le gros ventre. »


« Toutes les mêmes tout y passe dès que tu y as mis le… «


L’Ecaflip coupe son comparse :


« Hey c’est toi qui deviens lourd, Velpeau .Enfin bref le petit allait bientôt pointer son nez quand le drame est arrivé.»


« Un accident de kanigrous ? » demande le xelor en fronçant les sourcils.


« Même pas le truc con …


« D’un autre coté c’était un iop non ? »


« J’m’arrêtte si t’arrête pas «.


Le xelor goguenard :


« Et si je continue tu continue ? »


« Ben puisque c’est comme çà tu t’trouveras un autre pigeon pour la suite … »


Et l’Ecaflip Lance en poussant la porte de la taverne.


« Les cartes vont refroidir et le pigeon c’est meilleur quand c’est chaud »
Revenir en haut Aller en bas
kikill
Bras droit
Bras droit
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 53
Date d'inscription : 21/05/2006

Personnage
Nom: Leonid
Classe: Iop
Niveau:
180/200  (180/200)

MessageSujet: Re: [Léonid--] Une vie ? non...la potentialité d'un vie...   Dim 26 Avr 2009 - 13:20

Lu dans un recueil "Fées et Gestes des Bontariens"
par l'honorable Kilukru.

Les iops de cette époque étant réputés autant pour leur grand courage que pour
l'étroitesse de leur vision, le fait d'hiver suivant mérite d'être narré.



La tour des ordres avait demandé quelques volontaires pour escorter un convoi
de nourriture à destination d'un campement de bucheron des bois de Litneg.Le
froid de Koinkoin qui sévissait avait découragé les plus frileux des
aventuriers et un seul iop se présenta : le sieur Val d'Himir 63 ans aux
prunes. Muni de tout l'attirail du iop en campagne, une bonne cuirasse, épée au
coté et écharpe au cou, il accepta sans discuter d'escorter seul le chariot
conduit par un vieil enutrof nommé Junkbond.



Les deux hommes se mirent en route au petit matin dans un froid glacial. Les
ennuis ne tardèrent pas à se présenter au guichet; roue cassée, attaques de
Trools, les deux amis s'en tirèrent sans
une égratignure, presque en rigolant, d’après le récit qu'en fit Junkbond.


Les portes de Bonta étaient en vue lorsque le iop fut prit
d’une envie subite de champignons. Junkbond lui fit remarquer que ce n’était
pas la saison, le iop n’en eut cure et
il commença sa difficile quête. Il marchait donc a coté du chariot le
regard baissé à la recherche des précieux végétaux. L’enutrof somnolait depuis
un moment engourdi par le froid quand il s’avisa de l’absence de Val d’Himir auprès
du chariot. Après s’être prudemment arrêté Junkbond se mit en quête du iop
qu’il trouva raide mort prés du seul champignon qu’on eu jamais vu pousser en
Descendre de mémoire de Bontariens.


Un iop peut trouver un champignon là ou il n’y en a pas.


Et Il peut décider de
le manger cru à quelque dizaine de minutes d’une poêle et d’un bon feu…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Léonid--] Une vie ? non...la potentialité d'un vie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Léonid--] Une vie ? non...la potentialité d'un vie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Main Sage :: La Main Sage :: Présentations de nos membres-
Sauter vers: