La Main Sage

Forum de la guilde La Main Sage (Dofus, serveur Djaul)
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Lame-sang] Sanglante Innocence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zephiel
Bras droit
Bras droit
avatar

Nombre de messages : 737
Age : 35
Date d'inscription : 21/05/2006

Personnage
Nom: Lame-sang
Classe: Sacrieur
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: [Lame-sang] Sanglante Innocence   Mar 4 Déc 2007 - 12:26

Lame-Sang : Douceur et Douleur



Je naquis dans une famille modeste de la région d’Astrub. Personne ne se rappelle de mon nom de baptême. Moi-même je l’’ai enfoui au plus profond de mon inconscient. Mon père était boucher, et ce fut donc dès ma prime enfance que je baignai littéralement dans le sang et la mort. Ma mère était douce et aimante, et s’occupait beaucoup de sa fille unique.

Très tôt, je fus fascinée par le sang, et par extension, par la douleur. Je passais des heures à regarder mon père débiter au hachoir toutes sortes de créatures.

Après une enfance heureuse, ma vie prit une tournure plus tragique : ma mère mourru des suites d’une longue maladie particulièrement douloureuse, sous mes yeux captivés et horrifiés. Peu à peu, mon père devint alcoolique, et je décidai alors de partir vivre ma vie. Passionnée par la douleur et ses effets, obsédée même, je devins rapidement une fervente Sacrieuse.

Commença alors pour moi une vie violente, faite de combats sanglants et de survie incertaine. Mais peu à peu, je parvins à m’affirmer. Maintenant, je suis une jeune femme douce et sensible comme le fut ma mère, et une bouchère émérite.

Après avoir vu les ravages de la guerre Bonta-Brakmar, j’ai décidé de m’opposer pacifiquement à cette tuerie inutile. Je parcours le monde en aidant les plus faibles, tentant de les décourager de participer au génocide des anges et des démons. Mes pérégrinations m’ont amenée à fréquenter régulièrement des êtres qui me sont chers. C’est à cette époque que je fis la connaissance de Hoogook l’osamodas et Loubianov l’ecaflip, deux êtres qui me sont chers.

La rencontre avec un enutrof du nom de Marmaro m’ouvrit les yeux sur un moyen à ma portée pour aider mes semblables : les guildes, communautarisme à visage humain, permettant l’entraide de ses membres sans empiéter sur la liberté des autres. Me voici donc membre influent de la jeune Guilde Lunaire. Mais mes idéaux sont à l’étroit, et je rêve de pouvoir créer une guilde qui répondrait à ma soif de paix et d’entraide, entourée d’amis fiables et impliqués comme je le suis.Depuis peu, je me suis liée d’amitié avec un ecaflip doux et gentil du nom de Hypolythe, qui a pour seul défaut d’être un fumeur de pipe invétéré.

_________________
La mort n'est rien, seule la douleur importe


Dernière édition par Zephiel le Lun 5 Jan 2009 - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://zephiel.sosblog.fr
Zephiel
Bras droit
Bras droit
avatar

Nombre de messages : 737
Age : 35
Date d'inscription : 21/05/2006

Personnage
Nom: Lame-sang
Classe: Sacrieur
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Lame-sang] Sanglante Innocence   Mar 4 Déc 2007 - 12:47

Je me souviens…



Les débuts de La Main Sage furent euphoriques. Les amis réunis autour d’un même blason se sentaient forts, prêts à réaliser les plus beaux et les plus nobles exploits. Mais le temps est un ennemi… après quelques mois, la routine et le train-train s’étaient installés, plongeant la guilde dans une douce léthargie. Personne ne nous connaissais, et nous jouissions de cette tranquilité en un monde troublé. Mais bientôt, le malaise pris une autre ampleur : la défection. Hypolythe… mon cher Hypolythe pris de la distance avec moi…avec nous. Jusqu’à disparaître totalement. Margeau nous quitta elle aussi sans un mot. Puis alenya disparut a son tour…

Otan, Ségamord… je me souviens de vous, et vous me manquez.

Hoogook…je ne peux qu’espérer.

Loubianov…Parfois je te vois en Léonid, et je ne sais si je dois pleurer ou me réjouir.



Je soupire, et la douleur qui m’étreint et très différente de celle qui me réconforte quand mon sang coule pour mes amis. Mais cette douleur-là aussi est apaisée… nabou, zeukat les tigresses de la guilde…apocalipse le petit mais Ô combien puissant maître du temps. Et tous les autres….

Oui, tous les autres ! Car la Main Sage est vivante, et chaque lune apporte de nouveaux visages, certains éphémères, d’autres persistants. Certains restent, d’autres passent telles des étoiles filantes. Mais n’est-ce pas ça la vie ? Le perpétuel changement ?

Lentement, Je m’éloigne de mon refuge pour marcher sur cette plage inconnue de cette île nouvelle en notre monde. Le soleil joue avec le relief pour rendre plus étrange encore ce paysage inconnu. Mon œuvre n’est pas encore terminée ici…

_________________
La mort n'est rien, seule la douleur importe
Revenir en haut Aller en bas
http://zephiel.sosblog.fr
Zephiel
Bras droit
Bras droit
avatar

Nombre de messages : 737
Age : 35
Date d'inscription : 21/05/2006

Personnage
Nom: Lame-sang
Classe: Sacrieur
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Lame-sang] Sanglante Innocence   Mar 4 Déc 2007 - 12:49

Lame-sang se rapprocha des premiers membres de La Main Sage qu’elle voyait depuis longtemps avec appréhension. Partie plusieurs mois plus tôt, elle avait prévenu de son départ mais n’avait donné aucune raison, de peur que ses amis ne s’inquiètent.

Maintenant, c’était elle qui se faisait du souci. Une angoisse sourde lui tenaillait le ventre. Quels changements avaient bien pu intervenir sur cette longue période ? Quelles terribles nouvelles avaient pu frapper ses amis, sans qu’elle ne puisse faire quoi que ce soit, sans même être prévenue ?

Rajustant sa nouvelle tunique blanche et grise bordée de fils de soie rouge, elle repensa aux épreuves qu’elle-même avait traversé…



La recherche de puissance…nombreux étaient les aventuriers qui avaient perdu de vue le véritable but de l’effervescence qui touchait le monde depuis plus de deux ans maintenant. Le réveil des Dofus…tous s’étaient jeté à corps perdu dans cette quête, pas tous pour des raisons avouables, mais au moins avec naïveté et espoir. Depuis, la désillusion avait frappé, et beaucoup pensaient cette quête irréalisable, et s’étaient tournés vers des buts plus terre à terre…

La domination…voila la préoccupation de la plupart des aventuriers. Que ce soit en faction avec la terrible guerre de Bonta et Brakmar, ou bien en groupe, certains s’étant érigés en bandes assoiffées de sang ne méritant pas le nom de guilde, mais plutôt de meute, ou même encore seuls, semant terreur et désolation sur leur passage.

Bien entendu, les âmes nobles n’avaient pas déserté le pays, et certaines guildes et assemblées hautement respectables avaient vu le jour. Mais peu s’intéressaient au petit peuple, trop faible pour se défendre.

La Main Sage…sont originalité, venait, plus que de ses buts pacifistes, de son manque flagrant d’intérêt pour le pouvoir. Rares étaient les guildes aussi respectables, et même anciennes, à exister encore à un niveau de puissance de frappe aussi peu développé. Et pourtant, elle comptait des amis et du soutien dans d’illustres guildes, qui faisaient, sinon trembler, tout au moins réfléchir les puissants de ce monde. Et Lame-sang aimait plus que tout cette aspect de sa famille, La Main Sage.



Secouant la tête, la Sacrieuse revint sur ses dernières pensées, qui l’avaient amenées à quitter ses amis aussi longtemps, et malgré le déchirement que cela représentait pour elle. Le déchirement, et surtout l’angoisse de ne pouvoir les protéger.

La protection, justement. Voila le cœur du problème insoluble : comment renier le pouvoir, qui pervertit l’âme, tout en voulant protéger au mieux ses proches ? Lame-sang avait contourné le problème en progressant lentement sur le chemin tentateur et corrompu de la puissance sans fin. Sa conviction était qu’il fallait progresser au même rythme sur le chemin de la sagesse. S’estimant loin d’être sage, elle n’osait pas trop progresser dans les arts du combat, de peur d’y laisser son intégrité. Mais le reste du monde ne l’attendait pas. Et nombre de petites frappes sans foi ni loi devenaient chaque jour plus puissantes, et la jeune Sacrieuse se sentais de plus en plus dépassée, inutile. Même ses puissants amis semblaient se détourner d’elle et de ses buts pour regarder toujours plus haut.

Il n’y avait qu’une solution : progresser rapidement sur la voie de la sagesse pour pouvoir endurcir son corps et espérer soutenir l’allure. Déjà, Hoogook avait franchi le pas, mais elle l’avait vu avec angoisse marcher près de l’abîme, tout près de tomber dans la déchéance du pouvoir corrupteur. Mais l’invoqueur bourru avait su sauvegarder sa véritable nature. Et bientôt, Thetaupe le suivit sur la voie de la puissance. Elle se faisait du souci pour lui. Parviendrait-il, comme Hoogook, à rester lui-même ? Elle verrait bien, très bientôt. Elle comptait le remettre rapidement sur le droit chemin si jamais il avait perdu pied.



Les épreuves récentes lui permettraient de tout surmonter, elle en avait l’intime conviction. Les Sacrieurs progressaient et apprenaient par la douleur. Ce que l’on pourrait appeler la Voie du Sang. Normalement, cette voie était suivie naturellement, en apprenant de ses erreurs en combat. Mais certains Maîtres Sacrieurs avaient développés des tactiques radicales pour des cas d’urgence. Des êtres à la volonté inébranlables pouvaient, au prix de lourds sacrifices, progresser très rapidement et apprendre énormément en peu de temps sur la Douleur. Le principe était simple : accepter des séances qui, pour tout autre qu’un Sacrieur, n’était ni plus ni moins que des séances de tortures. L’acte était délicat, car la Déesse réprouvait la violence gratuite, et il fallait la convaincre en personne de la nécessité de passer par ce raccourci. Et payer le prix.

Ainsi, après 7 jours de purification et pendant très exactement sept fois sept jours, Lame-sang subit les plus terribles blessures de sa vie, nageant dans un état entre la Vie et la Douleur, entre l’Amour de sa déesse et le Rejet si jamais celle-ci refusait sa requête. Flagellée au chat à neuf queues, enduite de sel, scarifiée au rasoir, lapidée, écorchée, écartelée, chaque jour était consacré à un type précis de souffrance. Le rituel poussait le Sacrieur à la limite ultime entre acceptation de la douleur et perversion, pour qu’il puisse apprendre rapidement à faire la différence. Certains échouaient, et devenaient alors des êtres terribles, assoiffés de douleur, et renié par la Déesse.

Finalement, au bout des 49 jours, Lame-sang revint à la réalité, revint au monde comme un nouveau-né. Tremblante, incapable de marcher ou même de se nourrir, il lui fallut à nouveau 7 jours pour redevenir elle-même. Et elle sut que la Déesse avait répondu favorablement, qu’elle était assez forte, mentalement et physiquement, pour servir au maximum de ses capacités. Le prix à payer était élevé, jamais plus elle ne pourrait revenir en arrière. Son âme était marquée au fer rouge et les restes de son innocence perdus à jamais.

Comme preuve de sa réussite, sa nouvelle tunique arborait un discret liseré de trois fils de soie rouge. Un signe apparemment anodin, mais la véritable marque était dans ses chairs…

Une nouvelle histoire s’amorçait. Et la route commençait là, dans ce vieux repaire Sacrieur. Et il passerait forcément par La Main Sage.



Lame-sang inspira profondément, et s’approcha de ses amis.

(hrp : ce dernier texte a juste été replacé ici)

_________________
La mort n'est rien, seule la douleur importe
Revenir en haut Aller en bas
http://zephiel.sosblog.fr
Zephiel
Bras droit
Bras droit
avatar

Nombre de messages : 737
Age : 35
Date d'inscription : 21/05/2006

Personnage
Nom: Lame-sang
Classe: Sacrieur
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Lame-sang] Sanglante Innocence   Mar 20 Jan 2009 - 15:00

Lame-sang regardait par la fenêtre de la maison de pandala. C'était au moins la douzième fois depuis le début de la matinée. Puis, pour la douzième fois, elle retourna s'assoir en soupirant. Elle n'allait pas très bien. La motivation n'était plus là. Plus d'inspiration, plus rien ne la touchait. Elle avait l'impression de vivre dans du coton. Même l'absence prolongée de thetaupe n'arrivait pas à la faire réagir. L'exclusion de Tenta ? Aucun intérêt. Les nouveaux membres ? Insignifiant. Aider les jeunes ? Barbant. Chercher de nouveaux équipements ? Rien d'intéressant. Les métiers manuels ? Pénible. L'entraînement ? Rasoir.
Il fallait qu'elle le dise. Elle faisait une dépression. Au moins qu'elle ait l'honnêteté de se l'avouer.

Se recentrer sur l'objectif. Les Dofus. Mais comme cela semblait vain et insurmontable ! La Main Sage avait les ressources nécessaires pour mener à bien, au moins partiellement, cette entreprise. Mais les jeunes étaient trop jeunes, et les vieux trop souvent absents. Les présents formaient des équipes mal équilibrées. Du coup, les expéditions avortaient avant d'être lancées, les objectifs restaient modestes. Et l'apathie gagnait Lame-sang.

La sacrieuse jeta un regard morne à ses équipements de combats. Ils étaient usés, rapés, rapiécés. Comme elle. Pourtant, c'était de précieux objets, dont la création était à l'origine d'aventures et d'histoires épiques. Mais tout cela semblait si loin. Si...vain.

Lame-sang soupira encore une fois, puis descendit dans la pièce commune, voir si un Sage n'était pas là, pour la sortir de son ennui.

_________________
La mort n'est rien, seule la douleur importe
Revenir en haut Aller en bas
http://zephiel.sosblog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Lame-sang] Sanglante Innocence   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lame-sang] Sanglante Innocence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (projet de guilde hordeuse remodellé voir La Flibuste)
» lame wyvern "sang"
» La lame du ven... euh sang !!!
» Cabale de l'Ombre Sanglante
» amelioration de lame wyvern houx

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Main Sage :: La Main Sage :: Présentations de nos membres-
Sauter vers: