La Main Sage

Forum de la guilde La Main Sage (Dofus, serveur Djaul)
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Rictusempra] Histoire de nain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rictusempra

avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 30/10/2007

Personnage
Nom: Rictusempra
Classe: Eniripsa
Niveau:
159/47  (159/47)

MessageSujet: [Rictusempra] Histoire de nain   Mar 30 Oct 2007 - 19:19

L'Eniripsa aux cheveux bleus prit place sur l'une des chaises qui entouraient la grande table ronde dans le foyer de La Main Sage. Tous les membres de la guilde étaient installés là, une choppe de bière de la Bagrutte à la main.
- Bonjour, je m'appelle Rictusempra et...
Les autres répondirent tous en choeur :
- Bonjour Rictusempra !
- Je m'appelle Rictusempra, et voici mon histoire.




Histoire de nain



Chapitre I : Bienvenue en Amakna

Tout commença un beau jour de Joullier, lorsque, dans une modeste maison de Sufokia, naquit un nain aux cheveux bleuuuuuw. Au même moment à l’autre bout d’Amakna, un jeune gros Féca failli s’étouffer en mangeant ses pommes sautées. Quelques secondes de plus et il se serait étranglé avec son steack de bouftou, mourrant dans d'atroces convulsions mais garantissant une vie heureuse au nain.
Ce nain, donc, se fit appeler Rictusempra. Nom étrange, mais après tout c’est un nain.
Rictusempra aimait les fraises et les baguettes. Il n’aimait pas les wabbits, les poupées barbie (les barbies tuent Ric’), les cawottes cwues (Ric' hochait furieusement la tête dès qu'il s'agissait d'en avaler un morceau) et les Gallinophiles. Le gros Féca quand à lui, se prénommait Sojaparadise. Quel nom débile, quand on y pense. Surtout pour un nainophile nainophobe. Enfin, passons ! Ceci n'est pas son histoire tout de même.
Après 17 années passées à essayer de prendre quelques centimètres, Rictusempra décida qu’il était temps pour lui de partir à l’aventure. Le voici donc parcourrant gaiement - mais pas trop quand même - les routes d’Amakna en direction de la célèbre cité d’Astrub. Il a même consenti à prendre la pause pour vous, veinards :


Il mit donc le cap vers le Nord, traversant la forêt hostile, infestée de monstres grognants, puants, suintants et même broutants ! Il manqua de se faire dévorer par un milimulou enragé, se retrouva poursuivi par une horde de tofus fous et finit dans une meule de foin, à la ferme Ingalsse. Il réussit tout de même à atteindre sa destination, avec un bout de cape en moins et quelques épis de blé dans les cheveux. Mais son apparence lui importait peu : devant lui se tenaient les rempart d'Astrub, la ville dont il rêvait depuis si longtemps !
A peine eut-il pénétré dans l’enceinte de la cité, qu’il fut frappé de voir tout ce monde crier et courir dans tous les sens :

« - ACHET PANO BOUFTOU URGENT !
- sal noob lol
- ki a 100k pr le zaap svp svp plzplzplz
- VEN CAPE AVENTURIAIS TTBON JES
- oé ta vu jé fé ça tt seul mais spas dur suffi dêtre fort
- ou é fouduglan plz
- QUI MDON D OBJET LOL
- sr koi on drop du p1 ??????? »

Ce brouahaha était incessant. Tous ces gens déblatéraient de telles inepties, que rictus en eut mal au crâne à peine 5 minutes plus tard.
« Mmmmmmmmhan » Se dit-il avec sagesse.
Tous ces gens étaient là pour la même raison que lui : partir en quête de ces œufs magiques appelés Dofus. Son premier souci fut de trouver un peu d’argent, et accessoirement quelques équipements. Chose pas facile, mais il était déterminé et la vue de certains dofusiens plus désespérés que lui, lui donnait du courage :


Décidant de ne pas se rabaisser à ça, il trouva un moyen plus efficace et catholique de se remplir les poches en rendant service aux habitants du village : sauver les fillettes égarées, aider les chachas en mal d’amour… Il terrassa même l’affreux homme-ours qui terrorisait les pâturages boufteux de la contrée. Les quêtes ne manquaient pas dans ce patelin, il réussit donc à gagner sa croûte et à grapiller de l'expérience au fur et à mesure qu'il assistait ses compagnons de quête en combat. La bourse pleine et équipé comme il le pouvait, il décida de visiter les alentours d'Astrub, notamment la forêt et l'exploitation minière qui attiraient les aventuriers avertis.



Chapitre II – Rencontres du troisième type

Un jour qu’il se baladait dans le coin des craqueboules, cherchant des compagnons pour combattre, il remarqua une jeune Crâ qui courrait partout et poussait des cris stridents dès qu’un chapeau entrait dans son champs de vision. Coiffe bouftou, chapeau de l'aventurier, araknocoiffe... Rien n'y échappait. L’inévitable arriva : elle aperçut le magnifique cache-noreilles qu’arborait Rictus.
« Mmmmouihiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii »
Tout ce dont il se souvint, c’est une tête de Crâ hystérique qui lui fonçait dessus et le heurta. Il fut plaqué au sol et sentit qu'on lui enlevait son précieux couvre-chef, se releva en titubant et vit la Crâ, défilant avec le chapeau qu'elle venait de lui substituer. C’est ainsi qu’une grande amitié débuta : celle de Daffyl et Rictusempra.
Daffyl était une Crâ intrépide, dont les principaux objectifs étaient d’avoir la plus grande collection de chapeaux de tout Amakna, et d’exercer le plus de métiers possibles à la fois. Tantôt rouquine, tantôt brunette, tous les styles lui allaient à ravir :


Sa passion pour les chapeaux lui valu le surnom de « Chapeauwoman ». Comme Daffyl était toujours douce et fraîche, Rictus la surnomma également « Lepavais ». Rien de péjoratif là dedans, tout le monde sait que Lepavais Daffylois est doux et frais à la fois. Leur lieu de rencontre favori était un endroit dit « La map du caillou des ténèbreuuuh » où ils terrassaient bouftous, tofus et autres parasites. Daffyl avait une technique imparable : d’un geste gracieux, une jambe en arrière, une flèche dans l’derrière.
Par la suite, Rictus fit connaissance avec deux autres aventuriers qui devinrent de très bons amis : Le premier était Kzin, un courageux Eniripsa bleuté dont le passe temps favoris était de casser du wabbit (ce qui n’était pas sans plaire à Rictus). La seconde, une belle Fécate aux magnifiques cheveux mauves portait un nom à rallonge : Ewilan-Gill-Sayan (Prononcez Wiwi).



Après une courte pause, Rictusempra dit à son auditoire :
- Voici donc pour le début de mon histoire, il me reste encore bien des choses à vous narrer mais point trop n'en faut d'un seul coup. Je vous réserve la suite pour une prochaine fois, sauf bien sûr si celà vous ennuie.
Et il se tut, laissant la parole à l'un de ses confrères, pour écouter une autre histoire.


Dernière édition par Rictusempra le Ven 9 Jan 2009 - 17:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rictusempra

avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 30/10/2007

Personnage
Nom: Rictusempra
Classe: Eniripsa
Niveau:
159/47  (159/47)

MessageSujet: Re: [Rictusempra] Histoire de nain   Sam 3 Nov 2007 - 0:55

Eh bien mes amis, je suis sûr que vous êtes impatients d'entendre la suite de l'histoire du plus beau nain d'Amakna ! Prenez place, mettez-vous à l'aise et ouvrez grand les oreilles, l'aventure continue. *Sort son album photo*


Chapitre III – Un mariage, pas d’enterrement

A force de passer son temps avec Daffyl, Rictus se mit lui aussi à aimer les chapeaux. Gambadant dans Astrub qu’ils connaissaient de mieux en mieux, ils se bavaient dessus en voyant tous ces couvre-chefs plus étranges les uns que les autres :


Daffyl convoitait, avec un intérêt grandissant de jours en jours, la fameuse couronne-beignet du célèbre Wa wabbit. Rictus quand à lui visait un chapeau plus abordable : la coiffe odorante que la moitié des aventuriers portait à ce moment là, la coiffe bouftou ! Vous savez, celle que quand on la porte et qu'on se met de face on dirait qu'on fait une bulle avec un malabar rose barbie.
Peu de temps après, Rictusempra et Ewilan rejoignirent la guilde nommée Les Frontaliers. Le meneur ne pouvant plus assurer correctement son rôle, il céda sa place à Ewilan moyennant finances. Daffyl, elle, préférait rester indépendante ce qui ne l'empêchait pas d'accompagner les Frontaliers dans leurs aventures dès qu'elle le pouvait. La guilde prospérait et très vite, une forte complicité s’installa entre Rictus et Ewilan. Ils étaient toujours ensemble, combattant vaillamment craqueboules, bouftous et même scarafeuilles lors de lointaines expéditions. Ce qui dû arriver arriva : ils se marièrent peu de temps après. C’était un mariage en petit comité, les invités étant les meilleurs amis des mariés dont deux insectes géants, flyingwoman et un écologiste :


(Présents sur l'image : Rictus et Ewilan, Daffyl en oiseau des îles, BAPSTISTES l'osamodas en mode panda, Barbarians sacrieur en prespic, et d'autres gens dont le nom m'échappe *Tombe sur son fondement*)

Malheureusement, ou heureusement selon les points de vue, son union avec Ewilan ne dura pas longtemps. Au mois de Flovor, Rictus prit pour habitude d’aller guerroyer du côté des scarafeuilles (sans Daffyl, qui, ne pouvant payer la taxe de sortie d’Astrub, ne pouvait se joindre à lui). Il y fit la rencontre de deux charmantes demoiselles : Betsone, Ecaflip au teint maladif et Shimama, Iopette citron. Betsone eut tôt fait de faire la cour au nain, qui se laissa volontiers prendre à son jeu. De son côté, Ewilan tomba sous le charme de Kat-Nakat, Ecaflip Boulet. Le divorce survint quelques temps après mais Rictus et Ewie (qui enchaînait amants sur amants) restèrent de bons amis. Ewilan quitta Les Frontaliers pour se rendre dans la guilde de son nouvel amant, Les Maîtres Boulets. Rictus quant à lui joignit Subliminal Verses, la guilde de Betsone et Shimama où il avait déjà quelques connaissances fort sympathiques, et une non-connaissance ailée qu'il devina antipathique dès son arrivée.



Chapitre IV : Une soupe au Soja sauvage

L'autre eni de la guilde, Toboe (je vous épargne les fioritures qui entourent habituellement son nom) n'était pas vraiment ravi de l'arrivée de Rictus. Ses réflexions désobligeantes énervèrent vite ce dernier, mais il trouvait idiot de quitter cette guilde à cause d'une personne, sachant qu'il adorait le reste des membres. Il n'eut pas à se poser la question bien longtemps : quand la moitié des membres décida de partir pour une raison de conflit avec le meneur et sa Tobinette, il fit de même sans hésiter.
Survint alors une période de trouble : Rictus n’arrivait pas à trouver sa place, et passait de guilde en guilde, sans grande conviction. Jusqu’à un merveilleux jour de Juinssidor où sa chère Daffyl lui proposa de faire partie de la sienne : Semper Amicis Hora. Une charmante Sramette à antennes le recruta. Il se sentit tout de suite à l’aise et fut accueilli avec un grand enthousiasme par son confrère aux cheveux noir de G, euh… de jais, j’ai nommé Glule :


Le hasard faisant bien les choses, il se trouve que le gros Féca fiancé à Daffyl était parti quelques jours plus tôt dans une guilde annexe : les Requiem of Atlantis. Ce gros éprouvait une haine viscérale envers les nains, qui le lui rendaient bien :


Rictus était donc content que Soja ne soit pas là mais il n’aurait pas dû se réjouir aussi vite : les Atlantis manquaient d’Enis, et le harcelaient pour le faire venir chez eux. Il refusait et refusait encore, et c’est alors que la sœur féroce du gros (Siphylia) usa d’un stratagème horrible :
« Si tu viens pas chez nous j’te fais un strip intégral. »
Terrorisé, il n’eut d’autre choix que d’obtempérer. Il lui fallut plusieurs nuits afin de ne plus faire ce cauchemar horrible où il voyait Siph en tenue cuir et fouet, à califourchon sur une dragodinde sauvage. La vie chez les Atlantis n’était pas si terrible, mais quand Daffyl (qui avait rejoint cette guilde dans les mêmes moments) décida de repartir chez les Amicis, ce fut un coup rude pour le nain. Triste, il organisa un coup monté afin de détruire les Atlantis : En introduisant quelques membres louches (sans double sens hein ! * Sait à qui il s’adresse *) il parvint à semer la discorde, si bien que la meneuse décida de lâcher l’affaire et tout le monde retourna chez les Amicis, au grand soulagement du nain bleu.


*Ferme son album et fait briller la couverture en cuir aux motif dorés. Le pose lourdement sur la table*
BOM !! Taupe sursauta, apparemment dérangé dans son roupillon.
- Gnééé *Bruits guturaux* *Se gratte la tête*
Après un rapide coup d'oeil autour de lui, il comprit la situation et on aurait pu le voir rougir si son pelage n'était pas d'un vert si intense.


Dernière édition par Rictusempra le Ven 9 Jan 2009 - 17:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rictusempra

avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 30/10/2007

Personnage
Nom: Rictusempra
Classe: Eniripsa
Niveau:
159/47  (159/47)

MessageSujet: Re: [Rictusempra] Histoire de nain   Sam 3 Nov 2007 - 19:37

- Bonjour, eh oui c'est encore moi qui vient vous narrer l'histoire la plus fantastique du monde des 12 (sans fausse modestie, celà en coule de soi).
*Regarde une à une les personnes assise autour de la table, et s'arrête un moment sur Tautaupe en réprimant un sourire*
- Les bouts de scotch pour garder les yeux ouverts ne seront pas nécessaires, je pense.
*Lui sert une tasse de café*
*Ouvre son album en fraisant craquer la couverture*
- Je vous ai non seulement dégoté des images d'époque, mais j'ai en plus un bon nombre d'extraits de conversations croustillantes. Rapprochez-vous donc, car le chapitre qui va suivre est essentiellement composé de documents.



Chapitre V – Amicis et compagnie

Rictus était heureux de retrouver son amie de toujours (et accessoirement les autres), dans cette guilde qui fut le théâtre de tant de pétages de durites plus ou moins huilées qu’il serait impossible de tous les énumérer.

Le fameux lancer de briochettes :



Un délire anglophone :



Et enfin, des révélations croustillantes sur G :



C’est dans cette période que Rictus et Glule devinrent de bons amis, après un donjon Bulbes fini sans difficulté (on est les meilleurs héhé), mais qui laissa Rictus perplexe quant aux propos tenus par cet étrange Bulbig. D’ailleurs si quelqu’un a fait Bulbig 2ème langue ça nous arrangerait bien là :


(Présents sur l'image : G, Nono-Taku, Daffyl, Effait-Rallgan et son papy, Pharaum, Cra-zat et bien sûr Rictus !)

Ainsi, par un jour d’emmerdement qui atteignait des sommets, ils passèrent tous les deux un très bon après-midi à la Foire du Trooll à pêcher des koinkoins, s’empiffrer de glaces et autres sucreries, se prendre en photo derrière les panneaux prévus à cet effet, mais pas prévus pour les nains, en gros tout ce que l’on pouvait y faire, ils le firent (enfin, sans déborder du sujet bien sûr… * sifflote *)


Rictus était heureux, d'autant plus que deux nains valent mieux qu'un lorsqu'il s'agit de lutter contre l'oppresseur. Soja ne leur menait pas la vie facile, mais la réciproque était vraie aussi. Ainsi, la moindre occasion était bonne pour médire sur à son propos, même en son absence rien ne lui était épargné :




Chapitre VI : Départ qui n'sonne

Hélas, à peine s’était-il trouvé un nouvel ami, qu'une mauvaise nouvelle l’attendait concernant Daffyl. En effet, elle annonça à tout le monde son départ imminent. Elle prit la décision de se mettre en quête du célèbre Dofus Chapeauw, très rare, et très recherché par toute Chapeauwoman qui se respecte. Tous lui souhaitèrent bonne chance, et chapeauw si jamais elle le trouvait, frôlant une dernière fois cha peauw… sa peau douce. Les adieux se finirent en petit comité sur le balcon de l’immense villa de Sufokia, par un feu d’artifice inoubliable, et la générosité sans limite de Daffyl qui donna deux de ces plus précieux chapeaux à ses deux amis présents :


Rictus se promit de ne pas fondre en larme, mais il fit un lamentable échec critique, laissa place au désespoir et alla jusqu’à se faire mettre KO par un piou boiteux. Il ne pouvait s'empêcher de penser aux meilleurs moment qu’il avait passé avec Daffyl, comme ce jour qu'ils avaient passé tous les deux à la foire du Trooll : Rictus voulut s’essayer à la voyance, et sa prédiction se révéla juste !


(Présents sur l'image : Nicorionn, Siphylia, Soja et Daffyl, Ewilan, Rictus, Magical et Valoubi)

Il se remémora également leur délire sur la phrase que Daffyl sortit spontanément alors qu’ils démontaient du Bulbe : « No R, No Sex ! »
Rictus fut ainsi qualifié de « Sex Machine » car son nom contenait deux R, Daffyl
n’avait pas cette chance. Heureusement, le nain savait trouver les mots pour consoler :
« - Pas grave je peux travailler pour deux =p »
Tout émoustillés par cette révélation, ils avaient décidé d'importuner leur monde :


Car ce qu’il adorait chez Daffyl, c’était son humour et sa bonne humeur omniprésents. Elle avait le don de le faire rire à n’importe quel moment, n’importe où et avec n’importe quoi :



(Deuxième document : extrait d'une conversation dans leur salon privé)

Imaginant encore Daffyl en train d’écrabouiller Hawk, Rictus se perdit dans ses souvenirs heureux, oubliant presque sa tristesse. Il avait tout fait pour dissuader sa keupine de partir, mais rien n’est assez fort pour briser le lien entre une Chapeauwoman et un Dofus Chapeauw. Pas même un cyclone, une éruption volcanique, un concert de Patrick Bruel ou encore l’inflation des prix sur les bicuiiiiis à IKEA. C’est comme si l’on demandait au soleil de s’éteindre, à ma sœur de détruire son portable, ou encore à Soja de perdre 10kg.
S’en suivit pour le nain une période de cafard où il n’avait qu’une envie : se jeter du haut de la falaise du zaap kwak.


*Ferme sont album, projetant une gerbe de poussière sur Daffyl*
- Atchîîî *Renifle bruyament*
- Désolé ! *Lui tend un mouchoir brodé* En tout cas je suis heureux de voir que personne ne s'est endormi cette fois. Tout de suite quand il y a plus de jolis dessins ça attire plus l'intention n'est-ce pas ? *Donne un coup de pied sous la table en visant Taupe mais atteind le mollet gauche de Daffyl*
- GrîîîîîîOOOWWWWWL °,,,°
- Euuh je propose d'arrêter la séance ici ! *Se lève brusquement faisant basculer sa chaise, imité par les autres* Bonne soirée à tous ! *S'enfuit en lançant une cuisse de bouftou*** à la Shin-Daff*

Au loin, une voix se fit entendre dans le couloir : "Au fait, tu peux garder le mouchoir !"
Revenir en haut Aller en bas
Rictusempra

avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 30/10/2007

Personnage
Nom: Rictusempra
Classe: Eniripsa
Niveau:
159/47  (159/47)

MessageSujet: Re: [Rictusempra] Histoire de nain   Ven 7 Déc 2007 - 21:43

Après avoir allumé un bon feu de camp, les Sages s'installèrent autour et sortirent diverses denrées de leur besace. Daffyl avait apporté sa précieuse terrine, Rictus des fraises en grande quantité, et les boulangers/bouchers de la guilde des briochettes et diverses pièces de viande.
Après ce joyeux repas tout le monde se rassembla pour écouter la suite du récit de Rictus, qui distribuait aux autres les dernières fraises restantes. Il s'assit face à ses amis, se racla la gorge et commença :



Chapitre VII – Mew Age

Daffyl partie, Betsone volatilisée, Soja plus collant que jamais… Tout allait de travers pour Rictus. Comme si ça ne suffisait pas, son amie MewMinto - qu’il connaissait depuis ses débuts à Astrub - suite à une dispute avec Ewilan, dispute pouvant s’apparenter à un combat de gladiatrices dans la boue, prit ses distances avec lui (peut-être aussi parce qu'il refusait de s'unir avec elle). Elle rumina une vengeance et décida de traquer le gentil et innocent *tousse* nain bleuw et de l’agresser en boucle (pas sexuellement, quand même) pour faire payer Ewilan de ses multiples afronts à son égard. On apprit plus tard qu'Ewilan s'en fichait royalement.
Parallèlement, Rictus atteignit l’apogée, non pas orgasmique, mais satisfactionnelle (ce qui n'est pas pareil) en obtenant enfin sa tant convoitée AMBREUH SOMBREUH *à dire en bavant* et donc par là même, sa Balgourde n’a lui tout seul de lui qu’elle était à lui rien qu’à lui. Il était heureux et ne cessait d’exhiber son arme devant tout le monde :

(Ici, devant Valoubi).

Rictus en eut bientôt marre de ce pot de colle Mewtesque agressant, qui le suivait partout où il allait. Manque de chance pour elle, elle choisit mal le moment de son agression car le nain était acompagné par quelques Amicis qui n'hésitèrent pas à risquer leur vie pour le défendre. S’en suivit cette mémorable conversation :

Suite à quoi, Glule, par un magnifique tour de passe-passe (ou une extrême hypocrisie) parvint à raisonner Mew. C’est vrai que ça résonne bien une Mew, surtout avec un marteau polychromé. Elle consentit à tout oublier, et à reprendre à zéro avec Rictus qui ne demandait que ça. Après tout, il n'avait rien à voir dans ces histoires de gladiatrices. Cette cloche et le nain bleu se rapprochèrent donc l’un de l’autre, jusqu’à se heurter et prirent conscience de quelque chose… ILS DEVAIENT SE MARIER ! Nul ne sut ce qui fit changer Rictus d’avis, peut être ce choc qui l’assomma et lui fit perdre la raison.
Le mariage n’était pas prévu pour tout de suite : rien ne sert de courrir, il faut dormir à poings fermés. Le nain proposa à Mew de se joindre aux Amicis, elle accepta mais n’y resta pas longtemps suite à de fortes altercations avec Siph. C’est beau l’amour. Soja était triste, il adorait Mew et avait de suite été favorable à son recrutement :

Un départ n’arrivant jamais seul, Siph et sa clique décidèrent de reformer les Requiem of Atlantis. Cette fois ci le nain n’hésita pas à y aller, préférant garder l’œil sur Soja qui convoitait depuis quelques temps Mew avec une fourchette à la main, et Siph qui représentait toujours un danger pour quiconque ne la surveillait pas 24h/24. Ce qui le décida également, c'est son ami G qui depuis quelque temps était devenu excécrable. Rictus ne s'expliquait pas ce changement soudain d'attitude, mais il se dit qu'il vallait mieux laisser l'eni frustré se servir le gland tout seul. Et puis, Daffyl veillait à ce qu'il souffre :



Chapitre VIII – Atlantis corporation presents

Passer de Tivert à Siph comme meneur, c’était un tel changement… Pour vous donner un exemple, c’est comme si Pinochet viendrait d’un coup gouverner la France (quoique, dans la conjoncture actuelle...). Mais les membres étaient résistants et savaient parfaitement tenir tête à Siph (et même lui tenir la natte). Photo de groupe oblige, avec seulement une moitié de papy. Dommage, un papy entier ça droppe mieux mais y’a le Nomoon et c’est le principal.

Bon alors de gauche à droite : *D’abord il y a une Eniette qui … pas envie de commencer par elle en fait.
De droite à gauche :
*Un demi Papy-de-Effait. Mule du fou Effait, fanfaronnant non sans forfanterie quelques fiéffés forfaits : farfelu, l'effronté. Effait donc, squatteur pro sur tout compte : Siph, Soja, Tax... personne n'y échappait. Tellement dissipé qu'il fallait sans cesse le rappeler à l'ordre. Effait pas ci, Effait pas ça ! Effait moi peuuuur.
*Tax ou Taxou, Crâ ceux, adepte de la pano scara rouge jusqu'au cercle 10x. Toujours en train de sourire et de poursuivre les autres pour avoir son calin. Ce qui parfois, mal interprêté par ceux qui ne le connaissent pas, lui valu le sobriquet de "Psychopathe". Jamais il ne s'énerve, la bonne humeur l'habite : c'est notre crème sauce Taxou !
*Est-il nécessaire de présenter le suivant ? Le héros de notre histoire, THE HEROS of the world ! Arborant fièrement ses néclairs, obtenus quelques temps auparavent à Pandala avec son gros nalui et Mew, grand moment :

*Ensuite vient Nico, Osa moelle rouge et zoophile. Il tient un traffic de dragodindes et s'en garde quelques-unes sous la main pour ses nuits de folie. Il se trimballe sans arrêt sa grand-mère avec lui, sauf sur ce screen (exception qui confirme la règle). Grand-mère qui droppe toujours tout, ne laissant rien aux autres qui se demandent si elle ne passe pas ses nuits pas avec les dieux d'Amakna.
*A sa droite : le seul, l'unique Sojaparadise ! Se la racontant avec ses équipements dernier cri et ses ailes de GB busay LOL. Soja a deux passions : importuner et manger les nains (sauf les rares chanceux qu'il garde sous sa protection, Rictus entre autres) et importuner son épouse Daffyl. Il est, selon lui, toujours fauché à sec mais a quand même trouvé le moyen de s'acheter une maison à 1M5 (mais celà ne nous regarde pas !).
*Suit le côté obscur de Nico dont j'ai oublié le patronyme. Looké très tendance avec son poulpe sur la tête et ses ailes au dos, et affichant un sourire niais mais pas moins provocateur. Même son chacha le regarde d'un air de dire "Tu crains".
*AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
*Et enfin, Neni-Eni mule de "Y'a chié sur la route" (Yachiru pour les moins intimes). Avec son réservoir sur la tête, en cas de pénurie d'eau y'a, Neni ! Toujours empruntée par Siph, notament pour ses pierres doppeul à deux kamas... Elle devrait demander à être payer franchement, nous sommes dans un monde libre.

Voici donc cette joyeuse troupe s'apprêtant à rendre visite au Moon. Visite qui ne fut pas très concluante et se solda par moult coups critiques du singe chelou, et la défaite des Atlantis. Normal, Siph portait la poisse (cf l'histoire au donjon kitsoune où elle a bien failli clapser juste pour pouvoir lancer son sort capture d'âmes, qu'elle avec EC au tour d'avant... Sans le nain et son mot d'altruisme c'était perdu ! Ce sort aura été utile au moins une fois). D'ailleurs, pour le remercier de cette prouesse, elle ne trouve pas d'autre moyen que l'emmener fouxer à Pandala feu, endroit où il se fit mettre KO direct par un Yokai végétarien.

Peu après, aux alentours de Nowel, un Eni joint la guilde. Il avait les ailes aussi noires que celles de Rictus, mais ses cheveux étaient aussi verts que du gazon. Son nom : Naoeniripsa (ouah le nom qui fait pas trop mule), Nao pour les amis et les feignasses. Rictus ne s'en doutait pas, mais cet avorton allait devenir sa pelouse favorite, la magie de Nowel aidant.

Revenir en haut Aller en bas
zeukat
Bras droit
Bras droit
avatar

Nombre de messages : 539
Age : 40
Date d'inscription : 01/07/2006

Personnage
Nom: zeukat
Classe: Ecaflip
Niveau:
170/200  (170/200)

MessageSujet: Re: [Rictusempra] Histoire de nain   Sam 8 Déc 2007 - 15:54

[HRP]la vache! qu'est-ce que j'ai pu rigoler à lire tout ça Very Happy[/HRP]

_________________


est-ce que ça se mange?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-nuit-des-temps.fr
Rictusempra

avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 30/10/2007

Personnage
Nom: Rictusempra
Classe: Eniripsa
Niveau:
159/47  (159/47)

MessageSujet: Re: [Rictusempra] Histoire de nain   Mar 8 Jan 2008 - 14:27

Celà faisait un petit bout de temps que Rictusempra n'avait pas continué son récit, faute de temps ou d'occasions. Il eut donc l'idée d'écrire ses aventures dans un livre, un peu comme un journal, qu'il mettrait à disposition dans la bibliothèque des Sages pour qui voudrait le lire.
C'est ainsi que quelques temps plus tard dans cette bibliothèque, on pouvait trouver - entre un gros ouvrage sur les potions et une brochure ventant les bienfaits d'un séjour à Moon - un livre portant le titre "Histoire de nain". Il contenait toutes les aventures de Rictusempra déjà narrées, avec un chapitre suplémentaire. On pouvait y lire :



Chapitre IX - Aucune Mew n'a été maltraitée durant l'écriture

Dans les moments qui suivirent, Rictus se rapprocha de deux personnes : Nao, qu'il prit comme apprenti et lui enseignait comment devenir un Eniripsa indépendant ; et Serman, pitit Xelor noir qu'il surnomma vite "Mummy". Quelle imagination débordante.


Rictus avait rencontré Nao sur l'île de Nowel peu après son recrutement chez les Atlantes, et depuis il l'avait en quelque sorte pris sous son aile (Pas au sens propre bien entendu, Nao était marié de toute manière). Quant à Serman, il devint vite un compagnon très apprécié lors des diverses escapades officielles comme officieuses. Sa bonne humeur permanente était contagieuse et son show de la "Momie qui court" faisait toujours un carton. Par contre il avait le don d'attirer toutes sortes de boulets, boulets de canon ou boulets de viande, boulets demi-écrémés ou non, boulets crocrocro les crocrocro les crocodailles.
Depuis son arrivée à Astrub et après toutes ces aventures vécues et ces rencontres plus ou moins insolites, Rictusempra était sur le point de se marier une nouvelle fois. Il ne s'en rendait pas compte mais un changement s'opérait en lui : il devenait un homme. Il pu néanmoins en prendre conscience lors de la capture d'un bandit dangereux à Pandala, ce dernier lui faisant cette révélation destabilisante :


Remarquez aussi l'équilibriste

Le jour du mariage arrivait à grands pas. Mew organisait tout et voulait que tout soit parfait : De la gestion des invités au choix du prêtre, en passant par la décoration de l'église. Elle avait même engagé quelques gloutovores mercenaires pour gober les éventuels chahuteurs. Elle voulait aussi choisir la tenue de chaque invité, certains préférèrent donc venir sans rien du tout. La seule chose à laquelle elle n'avait pas songé, c'est qu'en faisant un mariage le jour du match Brâkmar/Brigandins, forcément il n'y avait pas grand monde de présent :


La cérémonie à l'église fut suivie par un grand festin et une tournée des tavernes. A chaque changement de taverne, l'ambiance était de plus en plus joyeuse car Siphylia était de plus en plus ivre. Comme quoi, parfois la bière et le rhum ont un effet positif sur les gens. Puis ils partirent en lune de miel dans un endroit isolé et désert, où ils purent gambader et batifoler nus au milieu des hautes herbes qui leur arrivaient au cou en toute liberté.


Non, ce n'est pas une coupe de vin qu'il a dans la main

Tout allait pour le mieux, jusqu’au jour où Mew demanda un enfant à Rictus. Celui-ci tomba en syncope et manqua de se fracasser la tête contre les racines d’un châtaigner imprudent (que sa chère et tendre s’empressa d’abattre).
« Bin oui, si tu meurs, qui me fera un enfant ? »
Le nain en tomba sur son fondement. Ses oreilles lui auraient-elles joué des tours ? C'est à ce moment là qu'il réalisa une chose : peut être ce mariage était-il précipité. Emporté dans le tourbillon Mewtesque il s'était retrouvé dans cette situation avant même d'avoir pu dire "Kowka °)°". Il se sentit comme emprisonné, et ne s'estimait vraiment pas assez responsable pour avoir un petit Eni.
Très vite, les relations du couple se refroidirent. Les « Ma Mew, oublie pas ton Minto il gèle dehors » se changèrent en *Sort son hachoir à viande*, et les « Ric’, tu sens pas […] ? » (*Préfère ne pas plus détailler le contexte*) se changèrent en *L’assomme avec sa poêle*. Ils eurent donc une petite conversation sur leur couple :


C'est donc tout naturellement que les deux eniripsas s'éloignèrent l'un de l'autre petit à petit, et bien qu'étant toujours officiellement mariés ils commencèrent à avoir quelques aventures chacun de leur côté. Ainsi au printemps MewMinto fit la rencontre d'Automne, un xélor (forcément, elle détestait tout ce qui était plus grand qu'elle) mi bleu/mi vert. (Non en fait il n'est pas vert mais c'était pour caser les quatres saisons dans la phrase). Après moult folâtrages, ces deux là voulurent s'engager plus loin. Mew aborda donc le sujet du divorce avec Rictus : d'un commun accord ils se séparèrent restant malgré tout bons amis. Le nain bleu se posait maintenant des questions... S'était-il marié avec Mew parce qu'il l'aimait vraiment ? Ou était-il trop empathique ? Il était dans tous les cas content de la voir aussi heureuse avec quelqu'un qui s'occuperait d'elle comme elle le méritait. De nouveau célibataire après deux mariages trop précipités, Rictusempra se jura de ne plus prendre ses décisions trop vite, et se demanda s'il finirait un jour par trouver l'âme soeur.



Les pages suivantes étaient encore blanches, ou plutôt jaunâtres. Quand on refermait le livre, la reliure émettait un faible craquement et la couverture en cuir de bouftou luisait sous les bougies presque entièrement consumées de la pièce. Dehors, on pouvait entendre quelques sadidas ronfler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rictusempra] Histoire de nain   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rictusempra] Histoire de nain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chien sauvage nain ?
» Armée Elfes Sylvain et Nain du Chaos
» Une histoire d'elfe<écrabouiller les elfe>
» L'histoire du monde nain en quelque phrases.
» Histoire de trois tueurs petit récit orienté Gotrek et Félix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Main Sage :: La Main Sage :: Présentations de nos membres-
Sauter vers: